Un marché asiatique propose de nombreux objets en provenance de l’Asie, Chine, Japon et des autres pays du continent. L’art asiatique s’exprime de plusieurs manières. Asiatique pour beaucoup signifie exotique et de par là, sortir de ses habitudes, ajouter de la variété, partir à la découverte, etc. Où ? Ce vaste continent qu’est l’Asie nous réserve bien des surprises aussi pour améliorer sa décoration intérieure que sa qualité de vie.

Shopping asiatique côté maison

L’art asiatique a cela d’avantageux : il reste intemporel et synonyme de valeurs sûres avec quelques tendances remises régulièrement au goût du jour. D’une part, on peut départager tout ce qui avait un caractère utilitaire et fonctionnel pour les Asiatiques. Ces objets faisaient partie du quotidien, en guise d’accessoires de décoration, ou pour souligner le caractère particulier d’un événement comme les lampions.

Les meubles et les objets de décoration asiatiques contribuent au design d’un lieu ou d’un logement : restaurants, boutiques, chambres, bureaux et boudoirs… Ils en rehaussent le cachet ou mettent l’accent sur le côté asiatique.
La calligraphie, le papier découpé et la peinture chinoise/japonaise sont une façon d’exprimer l’art asiatique tout en finesse. La plupart du temps, les articles de décoration sont à suspendre ou à accrocher.

D’autre part, les Asiatiques sont très croyants et respectueux de la signification conférée aux objets : les symboles, articles feng-shui et les porte-bonheur. Dans l’état d’esprit des asiatiques, ces articles perpétuent la tradition et la culture. Cette très forte volonté explique le succès, aussi bien en magasin qu’en ligne des boutiques de décoration.

Shopping asiatique côté artisanat

L’artisanat asiatique représente tout un art enrichi de culture et de tradition. Le hand made a plus que jamais la côte, avec une somme de valeurs ajoutées.

Bien qu’aujourd’hui l’évolution technologique et les machines aient pris la relève, le travail du bois, de la céramique et de la porcelaine se référaient autrefois à un savoir-faire ancestral. Les ustensiles et services en terre étaient moulés à la main, tout comme les pièces chinoises étaient frappées à l’enclume.

Quand les objets sont fabriqués dans des matières appréciables, beaucoup de ces pièces sont référencées comme des œuvres d’art. Elles sont exposées comme telles dans des musées ou sont recherchées par les collectionneurs. On retrouve des matériaux précieux, de l’ivoire, du jade, des laques, de la porcelaine, du bronze, des textiles soyeux, etc. C’est pourquoi, ils sont rarement accessibles au grand public et dans le commerce.

Quelques exemples d’accessoires faisant preuve de compétences transmises de génération en génération : les décorations en bois ajourées, les masques chinois, les statues à vocation religieuse, les vases d’époque, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *